Le futur : chaque humain produira et vendra sa production grâce aux technos 3D

Le futur mes chers amis et dans l’impression 3D à objectif 10 ans chaque citoyen sera capable de tout fabriquer par lui-même et de tout vendre via sa propre plateforme ou sur les marketplaces, quand je dis tout, on peut parler de décoration en verre, bois, métal, plastique, ingérable, il pourra même fabriquer sa propre voiture et vendre ses modèles à reproduire, l’avenir est dans l’intelligence et la créativité de l’homme associer à la machine et non le contraire, si l’informatique ne vous intéresse peu ou pas du tout, vous aurez un vrai problème de reconversion d’ici 15 ans.

J’ai commencé l’informatique en 1984 et les premiers micro-ordinateurs sont sortis en 1987, j’étais alors analyste programmeur en langage Basic et Cobol que plus tard et en 1989, j’ai commencé comme photographe et ensuite réalisateur.

Avec plus de 10 ans de recul sur les technologies 3D et l’évolution de cette technologie, j’ai toujours eu une vision avant-gardiste des métiers de l’image et d’ailleurs toutes les chaînes tv, me l’ont dis votre magazine vidéo 3D sans lunette, c’était en n’a aucun intérêt et 3 ans après ils se mettent à vouloir faire des pubs 3D avant les films et la technologie sans lunettes repointe le bout de son nez, à mon avis d’ici 3 ans, le monde va changer. 

En 2001, j’ai lancé mon magazine de mode alliant humanitaire et mode avec de vraies femmes, tous les grands groupes ont voulu me l’acheter, leur proposition à 80, 20% pour moi ne m’as pas satisfait, j’ai préféré l’arrêter 10 ans plus tard.

Mon concept de magazine expo était un mélange de photos imprimées sur aluminium et plexiglas et d’écrans incruster dans la toile, on voyait la fabrication de l’œuvre filmé, c’était en 2009 le NFC et RFID n’existait pas encore, un coffret de collection avec une vingtaine de photos lithographié était disponible à la fin de l’expo, je pense avoir testé tout ce qui me paraissait original.

À chaque nouveau challenge, un concept nouveau à développer pour un secteur que je ne connais pas, voilà ce qui me fait avancer depuis plus de 30 ans, et même si je n’ai pas toujours de gros moyens, je crée toujours au plus près de ce que l’on attend de moi, je fais mon maximum à une seule condition que l’on applique le concept jusqu’au bout du programme.

90% de mes prospects et clients européens n’ont aucune vision de l’avenir, ils pensent qu’attendre de voir ce que fait le concurrent va leur permettre d’avancer, seuls les audacieux réussiront dans les années à venir et je n’ai aucune limite dans la création de concept c’est pour cela que je développe mon business aux USA, Mexique et Canada.